Séquence 6 : L’entraide – règles de vie

Leçon 1

L’histoire : Le village des ouistitis où tout le monde aide tout le monde.

Dans le village ouistiti, tous les ouistitis sont très gentils les uns avec les autres. Tous passent tout leur temps à se rendre service. Les enfants aident leurs parents pour faire leur lit, ranger leur chambre tout seul, nettoyer la douche après chaque utilisation, préparer les repas, laver la vaisselle, passer l’aspirateur, tondre la pelouse et sortir les poubelles.  Sur le chemin de l’école, les enfants ouistitis portent les commissions des ouistitis plus âgés et trop fatigués. En classe, tous travaillent tout le temps ensemble et s’aident pour les devoirs. Après l’école, ils se retrouvent pour partager tous leurs jouets.  A la fin de la journée, comme ils sont très fatigués de s’être beaucoup entraidés, ils se couchent tôt et font bien attention de ne pas ronfler, afin de ne pas déranger.
Arrive un jour au village ouistitis un macaque voyageur. Tous les ouistitis si gentils s’empressent de recevoir avec bienveillance le nouvel arrivant et tous veulent l’inviter à dîner à la maison. Le macaque est très surpris. Mais pour ne déplaire à aucun de tous ces si gentils ouistitis, il promet d’aller souper tous les soirs chez une famille ouistiti différente.
A peine arrivé dans la première famille, on le débarrasse de ses affaires, on lui coule un bain parfumé et on lui offre un souper de roi. On lui prépare un grand lit très moelleux avec des draps bien frais et on lui chante une chanson pour l’endormir.  Le lendemain, ça continue, puis le surlendemain de même tant et si bien que les jours passent, puis les semaines. Finalement le macaque ne peut absolument plus rien faire tout seul. Il ne peut même plus tenir sa fourchette lui-même. Il n’a plus un seul moment pour lui et tout le temps des dizaines de ouistitis se pressent pour lui rendre des services dont il n’a même pas  besoin. Cela en devient insupportable.
Le macaque aimerait bien expliquer aux ouistitis que ça ne peut plus continuer comme ça, mais il ne sait pas comment s’y prendre. Il préfère fuir le village pendant la nuit pour ne plus jamais y revenir.

Activités spécifiques de l’enseignant : poser les questions et les relances de manière à récolter les opinions personnelles avec leurs motivations. Produire une trace des réponses et des motivations en vue de les classer par ressemblances – différences.

La question de départ et les relances spécifiques

Questions initiales possibles :
- Est-ce que, comme le macaque, tu aurais aussi pris la fuite ? Pourquoi ?
- Est-ce que tu aurais su expliquer aux ouistitis ce qui n’allait pas ?
- As-tu idée pourquoi les ouistitis veulent tout le temps s’entraider ?

Relances spécifiques :
- As-tu aussi du plaisir à réussir quelque chose tout seul ? Pourquoi ?
- Quand aimes-tu être aidé ? Pourquoi ?
- Pourquoi aides-tu quelqu’un ?
- Faut-il uniquement aider ceux qui le demandent ?
- Quand n’as-tu pas envie d’aider ?
- Est-il permis de refuser d’aider ? A quelle occasion ?


Leçon 2

Activité spécifique de l’enseignant : construire des liens nuancés avec la vie quotidienne en invitant les élèves à chercher des exemples de situations semblables.

1. Piste de problématisation :
En travaillant individuellement ou en sous-groupe, imaginer une situation de la vie de tous les jours où :
a) je me suis senti comme le macaque
b) j’avais envie de faire comme un ouistiti

Relances spécifiques :
- Pourquoi t’es tu senti comme le macaque / le ouistiti ?
- Est-ce que ta situation est exactement comme celle de l’histoire ?
- Penses-tu qu’il faudrait se comporter de la même manière ?
- Est-ce que l’entraide c’est bien seulement de temps en temps ?

2. Piste de problématisation
Inviter les élèves à donner des exemples concrets de situations semblables qu’ils connaissent autour d’eux ?

Relances spécifiques :
- Explique pourquoi cette situation est semblable à l’histoire ?
- Penses-tu qu’il faudrait faire autrement, explique pourquoi ?
- Est-il vraiment possible de faire autrement ? Peux-tu donner un exemple ?
- Penses-tu que tout le monde devrait agir de la même manière ?


Leçon 3

Formuler les règles

Accroche :
Les macaques et les ouistitis doivent construire une ville ensemble.

Activité spécifique de l’enseignant : Sur la base des exemples dégagés durant la leçon 2, inviter les élèves à formuler des règles générales concernant la bonne manière de s’entraider dans la vie.

Procédure :
En travaillant sur un support combinant idéogrammes et mots, récolter auprès des élèves l’ensemble des règles nécessaires à l’exercice d’une bonne entraide.
Si des règles contradictoires apparaissent, demander aux élèves de trouver une solution praticable.
Au final, procéder à un vote d’approbation à la majorité.

Relances spécifiques :
- Comment faire pour une bonne entraide ?
- Quand faut-il éviter de s’entraider ?
- Est-ce que c’est suffisant pour être sûr qu’il n’y aura pas de problème ?
- Explique-nous pourquoi cette règle est importante ?
- Parmi toutes ces règles, quelle est /quelles sont la /les plus importante(s) /moins importante(s) ?
- Qui est d’accord / pas d’accord avec ces règles, pourquoi ?


Leçon 4

Application aux règles de travail en groupe

Phase 1

Activité spécifique de l’enseignant : Sur la base des règles formulées durant la 3e leçon, inviter les élèves à formuler des règles précises pour le comportement d’entraide durant, par exemple, les travaux en commun.

Procédure :
En travaillant sur un support combinant idéogrammes et mots, récolter auprès des élèves l’ensemble des règles nécessaires au bon fonctionnement de l’entraide dans le travail.
Si des règles contradictoires apparaissent, demander aux élèves de trouver une solution praticable.
Au final, procéder à un vote d’approbation à la majorité.

Relances spécifiques :
- Quand faut-il demander de l’aide ?
- Quand est-il obligatoire d’aider ?
- Quand est-il possible de ne pas aider ?
- Quand est-il bien de ne pas aider ?
- Comment faire pour demander de l’aide ?

Phase 2

Activité spécifique de l’enseignant : Après avoir mis en place les règles, organiser périodiquement un conseil de classe qui vérifie le bon déroulement et la satisfaction des décisions prises.

Procédure :
Reprendre les supports indiquant les règles de vie et revenir sur la semaine écoulée en demandant aux élèves d’évaluer si l’entraide durant les activités est conforme aux règles établies et s’ils en sont satisfaits. Le nombre de séances à accorder à cette phase d’intégration dépend de l’organisation générale de la classe et du niveau d’engagement des élèves.
En fonction des remarques, de leur justification et des votes, il est possible de faire évoluer ces règles.


Séquence 6 - Fichiers à télécharge

Fichier attachéTaille
Sequence6Lecon1.pdf151.44 Ko
Sequence6Lecon2.pdf122.54 Ko
Sequence6Lecon3.pdf123.26 Ko
Sequence6Lecon4.pdf124.76 Ko